Le programme et les propositions détaillées

76 candidat.e.s du rassemblement de la gauche et des écologistes, seul mouvement présent sur les 19 cantons de la Drôme. Seule alternative à la politique actuelle du Conseil départemental, politique enfermée dans des schémas dépassés comme si le monde n’avait pas changé.

Nos décisions auront un impact déterminant sur nos vies et celles des générations futures.

Dimanche 20 juin, donnons une majorité écologiste et de gauche au service des Drômoises et Drômois autour :d’un enjeu : faire de la solidarité le moteur principal, et autour d’une ambition forte : réussir la transition écologique.

Le bulletin de vote « La Drôme en commun » peut changer concrètement votre quotidien !

Une gestion saine, raisonnée et transparente du conseil départemental

  • Lancer un audit pour clarifier les marges de manoeuvres financières.
  • Rendre compte de manière transparente et accessible de l’utilisation des finances du Département.
  • Reconnaître la compétence du personnel départemental comme levier essentiel à la mise en œuvre de notre politique en renouant dialogue et concertation.
  • Toujours agir collectivement dans le respect des valeurs républicaines de laïcité.

Le monde de demain ce sont eux ! Lançons un grand plan pour la jeunesse !

  • Expérimenter le revenu de solidarité pour les jeunes de 18 à 25 ans.
  • Proposer une aide financière au permis de conduire.
  • Soutenir l’orientation et l’accès au 1er emploi.
  • Agir pour l’exemplarité de nos collèges : zéro gaspillage, alimentation bio et locale, actions
    contre le harcèlement et les discriminations, protections hygiéniques gratuites.

Vieillissement et Handicap : soyons enfin à la hauteur !

  • Diversifier les solutions d’accueil et augmenter les places dans des institutions.
    adaptées publiques ou associatives, à taille humaine.
  • Soutenir et développer des dispositifs d’habitat inclusif et partagé.
  • Développer des dispositifs de répit pour les aidant.e.s.
  • Renforcer les moyens pour le maintien à domicile.

Se soigner sur tous les territoires et garantir la sécurité de chacun.e !

  • En finir avec les déserts médicaux en créant un centre de santé par canton et en recrutant 100 médecins salariés.
  • Défendre l’hôpital public.
  • Renforcer les moyens du SDIS et soutenir nos pompiers.
  • Développer le réseau d’appartements d’accueil d’urgence pour les femmes victimes de violence.

Protéger les enfants et les adolescents

  • Développer le soutien à la parentalité : lien parents-enfants, actions préventives, modes de garde.
  • Assurer des moyens supplémentaires financiers et humains à l’Aide Sociale à L’Enfance pour aider les familles, les jeunes en difficulté et les mineurs isolés.
  • Augmenter les moyens de la prévention spécialisée avec des éducateurs sur tousles territoires.

Les rivières Drômoises s’assèchent, la pollution s’accroît : la transition écologique c’est urgent !

  • Sauvegarder notre ressource en eau.
  • Préserver la biodiversité grâce à une protection accrue des Espaces Naturels Sensibles.
  • Développer les énergies renouvelables et défendre un mix énergétique public.
  • Lutter contre la précarité énergétique des ménages et isoler les logements sociaux avant la fin du mandat uniquement par des entreprises locales.
  • Affecter au minimum 20% du budget des routes pour développer les mobilités douces et réduire le tout voiture.

Manger sainement tout en soutenant nos agricultrices et nos agriculteurs

  • Créer un fond d’urgence pérenne pour aider nos agricultrices et nos agriculteurs à faire face aux aléas dramatiques du réchauffement climatique.
  • Agir pour le maintien et l’essor d’une agriculture paysanne : installation, transmission, reconversion, recherche de foncier.
  • Accompagner nos agricultrices et nos agriculteurs dans l’évolution de leurs pratiques : alternatives aux pesticides, économie d’eau, circuits courts, filières de qualité, agriculture biologique.
  • Préserver les terres agricoles en limitant et contrôlant l’artificialisation des sols.

La vie associative, la culture, le sport et l’éducation populaire : des biens essentiels

  • Augmenter les moyens dédiés aux associations, encourager les initiatives et l’engagement bénévole.
  • Faciliter l’accès à la culture et au sport pour toutes et tous, dans tous les territoires.
  • Renforcer le soutien aux fédérations et associations d’éducation populaire.

Une économie porteuse de la transition écologique

  • Encourager une nouvelle industrialisation qui fait notamment de la transition écologique un moteur par le développement de nouveaux emplois.
  • Développer le tourisme durable pour soutenir l’emploi local.
  • Renforcer les moyens dédiés à l’insertion (missions locales, structures d’insertion, contrats aidés départementaux).
  • Soutenir les entreprises de l’économie sociale et solidaire et accompagner les initiatives territoire « zéro chômeur de longue durée ».
  • Défendre des services publics de proximité et de qualité sur tous les territoires.

Associons les citoyen.ne.s à la vie locale et à la prise de décision politique !

  • Mettre en place des conseils cantonaux pour favoriser le dialogue avec les citoyen.n.e.s et les acteurs de terrain.
  • Lutter contre la fracture numérique par l’accompagnement des personnes éloignées des usages.
  • Donner la possibilité d’organiser, sur des sujets précis, une consultation ou un référendum départemental.
  • Etudier et expérimenter un dispositif de saisine du Conseil départemental par les habitant.e.s.
CONSULTER LE PROGRAMME COMPLET :